Dans le cadre du projet de Mobilisation Collective pour le Développement Rural du Réseau Rural National «Réseau National Forêt et Territoires», cofinancé par le FEADER, le MAA et le CGET, les deux réseaux des Chambres d’agriculture et des Communes forestières se sont organisés en binômes dans les principales régions forestières de l’hexagone au tour d’un programme baptisé RENFORT, afin d’apporter leurs contributions à l’accompagnement des politiques publiques pour la forêt

A travers une démarche partant de territoires particuliers, il s’agit à la fois de tester des outils d’animation pour accompagner l’action des acteurs en faveur d’une meilleure prise en compte des enjeux forestiers, en matière de structuration du foncier (Axe3), de pilotage des grands équilibres (équilibre sylvocynégétique et sylvopastoralisme) (Axe4) ou d’accompagnement de filières territorialisées (Axe5), et de partager des retours d’expérience.

En Nouvelle-Aquitaine, le projet RENFORT vise à élaborer une méthode reproductible de valorisation du foncier agricole et forestier non géré à l’échelle d’une commune. 

Suite aux travaux menés sur la thématique foncière dans le cadre de sa Charte Forestière de Territoire, la Communauté de Communes ELAN en Haute-Vienne a été choisie comme territoire pilote sur le sujet. Il apparait, en effet, sur ce territoire, un potentiel important de surfaces publiques non gérées (50 % de 2800 ha) notamment par la présence importante de biens de sections (auxquels s’ajoutent des surfaces en biens vacants).

Le projet RENFORT en Nouvelle-Aquitaine est coordonné par l’Union Régionale des Collectivités Forestières de la Nouvelle-Aquitaine, la Chambre d’Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne.

Le projet débutera par la réalisation d’un diagnostic détaillé du foncier agricole et forestier afin de cibler les potentiels. 5 communes tests seront identifiées sur cette base et une expérimentation poussée sera menée sur les thématiques de valorisation des biens de section, communalisation de biens sans maître, rationalisation du foncier public. Un accompagnement des élus dans les différentes démarches permettra de mener à bien les transferts de propriété ainsi que la mise en valeur du foncier transféré. La rédaction de fiches méthodologiques rendra cette démarche reproductible sur de nouveaux territoires.

Pour toute demande, rapprochez vous de :

 

Cédric BENESTEAU

Chargé de mission Amont / Foncier Forestier
Antenne LimousinURCOFOR Nouvelle Aquitaine

06 98 44 78 45 cedric.benesteau@communesforestieres.org

Nos réseaux et partenaires

X